Elles se bougent

Pétition contre la Tampon Tax – Georgette Sand

Le collectif Georgette Sand a adressé en février 2015 au ministre des finances Michel Sapin une pétition afin de demander l’abaissement du taux de TVA sur les protections périodiques (serviettes, tampons, coupes ou tout autre produit).

En France, le taux plein de TVA est fixé à 20%. Georgette Sand demande que que la TVA sur les tampons, serviettes et coupes menstruelles passe a minima de 20% à 5,5%, comme pour d’autres produits « de première nécessité » tels que l’eau, les denrées alimentaires ou les préservatifs, voire à 2,1% comme c’est le cas pour les médicaments remboursables par la Sécurité sociale. Car avoir ses règles pour une femme, ce n’est pas optionnel !

Pour mieux comprendre l’absurdité de la tampontax, une illustration en vidéo.

La pétition a recueilli à ce jour plus de 17 000 signatures. Le ministère des finances n’a malheureusement pas accédé à la demande du collectif, bien que près de 15 millions de françaises soient concernées. Georgette Sand souhaite désormais mettre le cap sur la Commission européenne afin d’obtenir une évolution de la législation européenne qui imposerait aux Etats de l’Union européenne un abaissement des taux de TVA sur les protections périodiques. De nouvelles actions sont en préparation, à suivre !

À propos de Georgette Sand :

Le collectif Georgette Sand décrypte l’actualité de l’égalité dans les médias, propose une alternative aux codes de genre et se mobilise pour éduquer les réfractaires. Georgette Sand souhaite encourager la présence et la prise de parole féminines dans les médias et plus généralement sur le devant de la scène. Car faut-il vraiment s’appeler George pour être prise au sérieux ? Le collectif a également dénoncé à l’automne 2014 la « taxe rose ».

Plus d’infos : georgettesand.org / Facebook

Pour signer la pétition, c’est par là : change.org

Pétition sur la composition des Tampons – Mélanie Doerflinger

Bonjour Tampax, où est la composition de ces tampons ?

Suite au témoignage de la mannequin Lauren Wasser, qui a perdu une jambe à cause du syndrome de choc toxique (SCT), une infection consécutive à l’utilisation d’un simple tampon, une pétition a été lancée par Mélanie Doerflinger pour connaître la composition des tampons de la marque Tampax. Dans le secteur alimentaire comme dans le secteur cosmétique, l’Etat français et  l’Union européenne exigent la transparence sur la composition des produits. Il semble légitime que cette règle s’applique également aux protections hygiéniques, auxquelles des millions de femmes ont recours..

Cette pétition est soutenue par 60 millions de consommateurs, l’Association ENDOmind, une association qui lutte contre l’Endométriose, Les Supers Connasses, L’Atelier Cosméto, Mémé dans ses orties, Féministes tant qu’il le faudra.

Pour signer ça se passe ici : change.org

The Homeless Period

Trois jeunes femmes stagiaires en agences de publicité ont lancé une initiative au Royaume-Uni pour sensibiliser l’opinion aux difficultés des femmes sans domicile fixe face à leur cycle menstruel, à la fois en termes de gestion de la douleur et de l’hygiène intime.

La campagne s’appelle #TheHomelessPeriod : une pétition sur Change.org a recueilli des milliers de signatures pour que les abris pour sans domicile fixe soient systématiquement équipés en protections hygiéniques.